Mar 082008
 

D’abord, je voulais dire à tout le monde qui m’a envoyé un mail, veuillez m’excuser, j’essaye de répondre, mais j’en ai beaucoup! Je vais répondre à chaque mail, mais il me faudra quelques jours de plus 😛

Mais en pensant à cela, j’ai commencé à penser un peu au sujet du temps. On a plusieurs dizaines d’années dans la vie, mais j’entend toujours des gens qui disent que la est courte. Et même si je n’ai que 23 ans, chaque jour je comprends cette phrase un peu de plus. Il y a plusieurs choses que je veux faire, et il y a plusieurs choses que je dois faire. Et la réalité c’est que il n’y a pas assez de temps pour en faire tout. Par example, les langues. Personellement, mon but, c’est de parler 5 langues courrament par l’âge de 30 (l’anglais y compris). Ok, je parle anglais, je parle français (j’ai dit courrament, je n’ai pas dit parfaitement ! Même l’anglais, je ne le parle pas parfaitement). Alors, il me reste 7 années et 3 langues. Si vous avez lu la page “Qui suis-je?” sur le site (une page que j’ai vraiment besoin de changer, ça fait presqu’une année entière…), vous savez peut-être que j’ai étudié le japonais, le chinois, et l’italien, aussi. Mais, pour être honnête, mon japonais, c’est terrible. Le grammaire, je le comprends assez bien, les kanjis, je les adore, mais le vocabulaire, c’est ça que je n’ai pas bien appris. Et mon chinois? Pire que mon japonais, mais encore la même situation, une manque de vocabulaire surtout. Mon italien n’est pas mal, je peux le lire et le comprendre assez facilement, même le parler un peu, mais je suis toujours loin de le parler courrament. Et ça, c’est seulement les langues. Je veux aussi m’améliorer en informatique, pour pouvoir améliorer le site. Et il y a plein d’autres choses que je veux apprendre, même si je n’ai pas d’une raison plus spécifique que le plaisir (l’astronomie, par exemple).

Mais toujours on trouve un problème: tout ça, c’est seulement les choses que je veux apprendre. Même ça, tout seul, il serait impossible de le faire. Mais j’ai des amis. J’aime parler à mes amis, et quand c’est possible (évidement, pour mes amis aux USA ce n’est pas le cas maintenant), j’aime passer du temps avec eux. Et j’ai des parents, des frères, des neveux et des nièces, etc., avec qui c’est la même situation.

Et même après ça, il y a moi-même. J’aime écouter de la musique, regarder les films, même dormier un peu! Il y a tout simplement trop de choses à faire, et peu de temps pour les faire. La difficulté, c’est que l’on doit décider. Si on avait une liste pour la vie avec tout ce qu’il faut faire, ce serait simple. Mais on doit décider soi-même! Il faut décider la priorité de chaque activité, mais parce qu’on est humain, on le fait pas logiquement. On décide chaque moment, que veux-je faire? Et si on est responsable, on planifie un peu. Mais c’est impossible de le faire avec tout, parce que les priorités changent. Par example, ce podcast, les mails, le forum, le site, tout ça — je l’adore. Étudier les langues étrangères — je l’adore. Alors, pourquoi, me demande-je, est-ce qu’il y a des jours, des semaines même, où je réponds, chaque jour, à chaque mail que je reçois, où je fais un podcast tous les 4 ou 5 jours, et j’étudie une langue chaque jour, mais il y a aussi des fois où je prends deux semaines pour répondre aux mails, où je n’étudie rien, et je ne fais que peut-être un épisode par mois? Je comprends pas cette différence. Quelques jours j’ai assez de motivation pour faire tout ce qu’il me faut et puis de faire un peu de plus, mais quelques jours je veux dormir tard et ne rien faire, regarder un DVD, jouer un peu aux jeux vidéos, parler au téléphone.

La raison pour tout ça, c’est cette manque de temps. J’ai peur de ne pas pouvoir faire tout ce que je veux dans la vie, et je n’ai pas encore trouvé ni l’équilibre qu’il faut pour les activités, ni la capacité de dire que ça va si je ne réalise pas un de mes buts personnels. Et je suis vraiment jaloux des personnes qui ont ces deux choses. Peut-être c’est un “symptôme” de mon âge, de cette étape de la vie, quelque chose que tout le monde  apprend par expérience, mais quand même, je suis jaloux!

There’s actually an English expression that is appropriate here, one that you hear quite often: “So much to do, so little time.”

  6 Responses to “assez de temps…”

  1. Hi Thomas …

    Je ne sais pas si ça va t’inquieter ou te rassurer, mais à 39 ans, je n’ai toujours pas la réponse à cette question existentielle !!!

    Je me dis juste que l’éqiulibre se trouve surement sur le long terme, et je pense que tout planifier du matin au soir doit être très ennuyeux ;D

  2. ouais c’est ce que j’espère, que le long terme aura toutes le solutions !

  3. Hé bien, sur ce sujet très sérieux et important je vais mettre mon grain de sel, mais en souriant :
    La chose la plus importante c’est de s’établir une hiérarchie des choses.
    Non pas un planning car en effet il y aura toujours des imprévus qui vont mettre tout en l’air.
    Non pas, un programme avec des buts à atteindre absolument car… si on ne les atteint pas on va penser qu’on est nul ! et … déprimer !
    Mais classer tout ce que l’on doit faire et tout ce que l’on aime faire selon une échelle de valeur qui peut être, bien sûr, un peu différente selon chaque personne.
    Mais pour faire cette échelle il faut réfléchir, au calme, seul et tranquille, pour essayer de saisir ce qui est, pour soi, dans la vie, le plus important et moins important, et aussi ce qui ne peut attendre trop longtemps…
    Par exemple, les relations humaines, grandir bien dans ses baskets, devenir riche en… argent ou en culture (ce n’est pas la même chose !)
    s’instruire, s’amuser, cultiver un art, se donner aux autres pour leur joie…

    Et ce qui ne peut pas trop attendre par exemple c’est donner du temps aux jeunes de la famille ou à d’autres, car un jour… ils ne seront plus jeunes, et peut-être que le temps qu’on leur aura donné sera pour eux un souvenir inoubliable d’un moment de joie, de connivence, ou même de lumière à un moment difficile (je pense aux confidences d’un ado en crise par exemple),… qui va les aider à se construire.

    Tout ce que tu énumères comme désir est bon. A toi d’en établir une sorte de liste selon l’importance que tu donnes à ces choses. Après cela, lorsque des choses se bousculent dans une même journée, ou une hésitation entre 2 ou 3 choses à faire pour le moment qui vient il est bon de se rappeler la liste que l’on s’est fait.
    Mais cela ne veut pas dire qu’il faut alors sacrifier ce que l’on a mis en bas de la liste, non, puisque c’est aussi une bonne chose, mais elle ne doit pas causer l’élimination de ce que l’on a mis tout en haut de la liste !
    Et puis parfois, il faut prendre conscience que l’on ne pourra pas tout faire. Mais à 22 ans ce n’est pas encore le moment… Il est normal et même bon d’avoir beaucoup de projets et de désirs ! Petit à petit, la vie, le temps, les préférences qui vont s’accentuer feront un certain “ménage” dans la liste, Je veux dire que des choses vont peu à peu s’éliminer d’elles mêmes parce que d’autres vont prendre de plus en plus de place et c’est normal aussi;
    Ho là là !!! Quelle page de philosophie !!!
    Pardon Thomas !
    En tous les cas garde et cultive tous tes désirs pour le moments, car ils me paraissent tous bons.
    A ce courrier tu vas comprendre que je suis une grand-mère ! Non, je ne suis pas grand mère mais j’en ai l’âge ! alors tu me pardonnes ?
    selma

  4. “Et puis parfois, il faut prendre conscience que l’on ne pourra pas tout faire”

    Je crois que cela c’est le plus difficile pour moi !! Surtout avec les langues que je veux apprendre, mais avec tout vraiment. Par exemple réccement je voulais commencer à étudier l’hébreu mais j’ai dû me dire que je ne devrais pas le faire parce que j’étudie plein d’autres langues (trop peut-être 😉 ) déjà…

    Mais c’est la réalisation que je ne peux pas tout faire qui m’énnerve, je trouve que cela n’est pas juste 🙁

  5. je crois que c’est normal et bon à 22 ans !
    Ensuite, des choses vont se décanter toutes seules je crois… même si en effet il y aura des choix un peu douloureux à faire sur le moment (choisir c’est toujours renoncer à quelque chose !) mais ensuite le fait de s’investir encore plus sur ce qui a été choisi comble et fait oublier ce que l’on a éliminé. Enfin… il me semble …
    On ne peut tout faire… mais tout de même on peut faire beaucoup de choses !!!
    Et MERCI pour ANGLAIS_POD !
    selma

  6. Bonjour encore Thomas !
    Cette fois-ci je n’ai plus rien à dire sur le sujet …
    Mais depuis quelques temps que je te lis, ici et sur le site et que j’écoute tes cours (super-cours !) je vois que tu utilise le mot “vraiment” pas toujours comme on doit l’utiliser.
    Et je crois que tu serais heureux de mieux maîtriser ce point.
    Mais c’est assez difficile à expliquer…
    On comprend très bien ce que tu veux dire mais c’est la tournure qui est pour nous (français) un peu “exotique”.
    Ici, dans ton dernier message, sur cette page, tu écris :
    “Surtout avec les langues que je veux apprendre, mais avec tout vraiment.”
    Pour que ce soit en bon français il faut écrire autrement cette phrase.
    Car en plus il faut un sujet et un verbe.

    Voici ce que cela pourrait donner :

    “C’est surtout avec les langues que je veux apprendre que je ressens cela mais aussi avec tout.”
    ou bien :
    “C’est surtout avec les langues que je veux apprendre, mais aussi avec tout, que je ressens cette difficulté .”
    ou bien :
    C’est surtout avec les langues que je veux apprendre, que cela m’est difficile mais finalement, c’est vraiment avec tout.

    Il y aurait mille tournures possible en changeant tels ou tels mots.

    Je comprends bien que ces subtilités sont bien difficiles à manier car même nous, français, nous écrivons souvent un peu n’importe comment… surtout aujourd’hui…

    J’aurai le même genre de remarque à faire sur la façon dont tu utilises les mots “il faut”.
    Mais ce sera pour une autre fois et … si tu le veux bien !
    Je ne suis pas professeur de français et même très mauvaise en orthographe ! Alors je ne suis pas un bon modèle, mais il m’a semblé que tu serais content d’apprendre un petit point de plus. Peut-être que d’autres d’ailleurs te l’ont déjà dit et mieux que moi….
    Ton élève…. nulle en anglais !
    Selma